QUESTIONS
FRÉQUENTES

 86% de nos clients se déclarent très satisfaits par nos formations en 2018-2019

Bonjour CPF, au revoir DIF

 

Le DIF (droit individuel à la formation) a pris fin au 31 décembre 2014. Depuis le 1er janvier 2015, le compte personnel de formation a été créé pour permettre à toute personne en activité ou en recherche d’emploi, de pouvoir bénéficier d’heures de formation tout au long de sa vie professionnelle.

 

Le titulaire du compte décide de l’utilisation. Il devient acteur de son parcours professionnel.

woman%2520wearing%2520gray%2520jacket_ed
Quand se former ?

 

Le DIF (droit individuel à la formation) a pris fin au 31 décembre 2014. Depuis le 1er janvier 2015, le compte personnel de formation a été créé pour permettre à toute personne en activité ou en recherche d’emploi, de pouvoir bénéficier d’heures de formation tout au long de sa vie professionnelle.

 

Le titulaire du compte décide de l’utilisation. Il devient acteur de son parcours professionnel.

Quelle différence entre le compte personnel de formation et le DIF ? 

 

Le DIF était lié à l’existence d’un contrat de travail aussi bien à durée indéterminée qu’à durée déterminée. Il fallait donc être salarié pour y avoir droit. La gestion des heures de DIF dans l’entreprise était de la responsabilité de l’employeur.

Le compte personnel de formation (CPF) est ouvert pour tous les salariés du secteur privé et demandeurs d’emploi, dès l’âge de 16 ans et jusqu’à la retraite. (Par dérogation, les jeunes de 15 ans, ayant signé un contrat d’apprentissage, sont également concernés). Le compte est attaché à la personne.

 

Les droits acquis sont conservés tout au long de la vie professionnelle, même en cas de changement d’entreprise ou de chômage.

Quels financements ?

 

La formation peut être financée dans le cadre d'un plan de formation au sein d'une entreprise, en utilisant le CPF ou d'autres organismes financeurs pour les non-salariés.

 

Dans le cadre d'une prise en charge par le CPF, une partie du financement pourra rester à votre charge, notamment si la durée de votre formation est supérieure au nombre d’heures inscrit sur votre compte ou si le coût horaire dépasse celui alloué.

Crédits d'heures

 

Le CPF est comptabilisé en heures à la fin de chaque année. Il est géré à l’extérieur de l’entreprise (par la Caisse des dépôts et consignations). Il est alimenté, pour un travail à temps complet toute l’année, à raison de :

  • 24 heures par an jusqu’à l’acquisition d’un crédit de 120 heures,

  • puis de 12 heures par an, dans la limite d’un plafond total de 150 heures. Si vous travaillez à temps partiel ou si vous n’avez pas travaillé toute l’année, le calcul s’effectue au prorata de la durée effectuée.

Heures DIF non consommées

 

Les heures de formation acquises par le passé au titre du droit à la formation (DIF), non consommées au 31 décembre 2014, ont été communiquées par l’employeur à son salarié (attestation de droits au DIF soit sur le bulletin de salaire).

 

Elles sont déposées sur le compte personnel de formation lors de l’inscription par le titulaire et pourront être utilisées jusqu’au 31 décembre 2020 selon les modalités du CPF.

Un conseil pour évoluer professionnellement ?

 

Avant de débuter un processus engageant, comme une formation ou une validation des acquis de l’expérience (VAE), le salarié peut faire appel au conseil en évolution professionnelle (CEP).

Il permet de bénéficier d’entretiens gratuits et confidentiels avec des spécialistes de l’évaluation des compétences, de l’emploi et de la formation.


Toutes les informations utiles sur le CFP sont disponibles sur moncompteformation.gouv.fr/contact

Quelles formations ?

 

Les formations éligibles au CPF permettent :

  • d’obtenir une qualification (un diplôme, une certification, un Certificat de qualification professionnelle – CQP, un titre professionnel, une habilitation)

  • d’acquérir les connaissances de base (socle de connaissances et de compétences)

  • d’être accompagné pour une Validation des acquis de l’expérience (VAE).